Photographies

Trait d’union

Au temps où les salles de spectacle, les restaurants, les cinémas, les bars, les médiathèques, les musées et tous les vecteurs de lien social et de créativité sont considérés comme « non essentiels », je vous propose une évasion photographique où tout devient possible, où la frontière entre la réalité et le rêve s’efface grâce à toutes ces personnes essentielles à notre monde. À travers cette série je souhaite prouver tout mon soutien, mon engagement et mon infinie reconnaissance à chaque créateur et créatrice de lien social.

J’en profite pour lancer un appel à toute personne souhaitant participer à cette série. N’hésitez pas à me contacter via mon site internet, Messenger ou Instagram.

Évasions confinées

Depuis plus d’un mois, mon univers se résume à mon logement. Mon appareil photo reste confiné aussi. Je regarde souvent par la fenêtre et m’imagine un paysage glissé entre les immeubles, ou un océan caché derrière ma porte d’entrée. Je me rappelle que ces moments sont là, gravés sur mes photos. Alors je parcours ma vie antérieure avec nostalgie, comme une thérapie par le souvenir. Ces images s’entremêlent à ma vie quotidienne. Un jour, je jette un regard à cet appareil photo, qui me nargue sur son étagère. Il prend la poussière. Je l’attrape et appuie sur le déclencheur.

Clique sur la photo pour connaître la suite de cette histoire !