voyage

Le jour où j’ai découvert le champ des possibles

Maure de Bretagne, le 22 juillet 2020

J’arrive sur la ferme qui abrite l’Ecosite des jardins de Siloé en compagnie d’Alain. Les bénévoles s’activent sur le chantier participatif, et je suis accueillie avec bienveillance par Mika, habitant du site. Ce « touche à tout » vit et s’investit ici depuis plusieurs années. J’arrive à l’heure du déjeuner, et me retrouve instantanément sous le Charme bienveillant de ce lieu, qui nous protège du soleil.

Lire la suite « Le jour où j’ai découvert le champ des possibles »
voyage

Le jour où j’ai rencontré un apprenti utopiste

Guer, le 22 juillet 2020

La route vers La Gacilly est jalonnée de montées et de descentes, et je roule sous une chaleur écrasante. Le chemin le plus direct est la nationale. Sans piste cyclable, les automobilistes et les camions me frôlent sans aucun ménagement. Je décide de faire une pause café à Redon, avant de rejoindre La Gacilly.

Lire la suite « Le jour où j’ai rencontré un apprenti utopiste »
Non classé, voyage

Le jour où j’ai cueilli la fleur de sel

Asserac, le 18 juillet 2020

Demi-tour vers l’inconnu ! Je fais le trajet retour en compagnie de Loïc et François. J’apprends à les connaitre sur le chemin. Nous embarquons les 3 vélos dans les breaks des parents de François à Saint Brévin, en direction d’Asserac, à côté de Guérande. Je commence à me sentir vivante. Je n’ai aucune contrainte, en dehors de ce que peuvent supporter mes frêles mollets.

Lire la suite « Le jour où j’ai cueilli la fleur de sel »
Non classé, voyage

Jour 1 : Demi-tour vers l’inconnu

Saint Nazaire, le 16 juillet 2020

Je ne sais pas où je vais, mais je sais d’où je pars. Je me tiens devant cette immense structure métallique flottante, qui m’a donné cette impulsion déterminante qu’il me manquait.
Il y a quelques mois, une mutation m’a amenée à travailler au service de ces bateaux de croisière. L’exubérance et la pollution de ces constructions m’ont poussée dans ce voyage vers l’inconnu. Je ne regrette rien. Pour l’instant.

Lire la suite « Jour 1 : Demi-tour vers l’inconnu »
Portraits

Korsé, artiste illustrateur

Histoires de passionnés, à emporter dans son petit baluchon

Quelles sont nos sources d’inspiration ? La réponse m’est venue rapidement : les rencontres. Mes projets se sont dessinés en grande partie grâce à ces amis, ces artistes et ces passionnés qui m’inspirent à travers leurs vies. Ils ont accepté de parler d’eux, et de dévoiler ce qui les anime dans cette série de reportages.


Je pense que tout humain est artiste

Music by Bimbotronic – <a href="http://<a href="https://icons8.com/music/author/ann-abel">Ann AbelAnn Abel from Icons8

Nico, alias Korsé, est passionné de dessin depuis toujours. Mais pas que ! Derrière son coup de crayon incroyable, ses œuvres naissent de ses idées engagées et de son humour. Il a accepté de se livrer avec énergie et positivité.

Pour en savoir plus : https://www.instagram.com/kafekorse/?hl=fr

Évasions confinées, Journal du confinement

Évasions confinées #3

Depuis plus d’un mois, mon univers se résume à mon logement. Mon appareil photo reste confiné aussi. Je regarde souvent par la fenêtre et m’imagine un paysage glissé entre les immeubles, ou un océan caché derrière ma porte d’entrée. Je me rappelle que ces moments sont là, gravés sur mes photos. Alors je parcours ma vie antérieure avec nostalgie, comme une thérapie par le souvenir. Ces images s’entremêlent à ma vie quotidienne. Un jour, je jette un regard à cet appareil photo, qui me nargue sur son étagère. Il prend la poussière. Je l’attrape et appuie sur le déclencheur.

La suite de cette histoire se trouve sur ces images.

Retrouve la seconde série ici

Ancrage
Lire la suite « Évasions confinées #3 »
Évasions confinées, Journal du confinement

Évasions confinées #2

Depuis plus d’un mois, mon univers se résume à mon logement. Mon appareil photo reste confiné aussi. Je regarde souvent par la fenêtre et m’imagine un paysage glissé entre les immeubles, ou un océan caché derrière ma porte d’entrée. Je me rappelle que ces moments sont là, gravés sur mes photos. Alors je parcours ma vie antérieure avec nostalgie, comme une thérapie par le souvenir. Ces images s’entremêlent à ma vie quotidienne. Un jour, je jette un regard à cet appareil photo, qui me nargue sur son étagère. Il prend la poussière. Je l’attrape et appuie sur le déclencheur.

La suite de cette histoire se trouve sur ces images.

Retrouve la première série ici

Quarantaine
Lire la suite « Évasions confinées #2 »
Évasions confinées, Journal du confinement

Évasions confinées #1

Depuis plus d’un mois, mon univers se résume à mon logement. Mon appareil photo reste confiné aussi. Je regarde souvent par la fenêtre et m’imagine un paysage glissé entre les immeubles, ou un océan caché derrière ma porte d’entrée. Je me rappelle que ces moments sont là, gravés sur mes photos. Alors je parcours ma vie antérieure avec nostalgie, comme une thérapie par le souvenir. Ces images s’entremêlent à ma vie quotidienne. Un jour, je jette un regard à cet appareil photo, qui me nargue sur son étagère. Il prend la poussière. Je l’attrape et appuie sur le déclencheur.

La suite de cette histoire se trouve sur ces images.

Lire la suite « Évasions confinées #1 »
Journal du confinement

Confinement, jour 21.

Carcasse futile

L’Urbex est un diminutif de l’anglais Urban Exploration. Cette exploration de lieux abandonnés me fascine, et l’on me demande souvent pourquoi . Chacun a ses raisons. L’adrénaline, l’histoire, la curiosité, l’interdit ou l’art. Ces lieux peuvent également être visités pour le vandalisme ou pour se mettre à l’abri, mais ce n’est plus de l’exploration. 

Lire la suite « Confinement, jour 21. »
Journal du confinement

Confinement, jour 18.

Départ vers l’inconnu !

Semaine 1

Les quinze mètres parcourus aujourd’hui m’ont amenés vers un territoire aride et inhospitalier. Je découvre peu à peu les joies de la nature sauvage et des chemins escarpés.
Heureusement, l’aventure commence dans ses songes et ses délires, aujourd’hui plus que jamais !

Prenez soin de vous 😊

Lire la suite « Confinement, jour 18. »