Accueil

Un grand merci à © KAFEFORSE

Bienvenue à toi, visiteur curieux ! Que tu sois en quête de récits, ou simplement égaré sur la toile, je t’invite à t’évader un instant vers l’inconnu. Je m’appelle Mélusine, et j’ai créé ce blog pour partager mon voyage à vélo à travers la France. L’objectif de mon projet est de remplir mon baluchon de rencontres et d’imprévus. A travers la photo, les récits, et les podcasts, j’espère découvrir ce qui vous anime et vous rend vivant. Qui sait, peut-être seras-tu le prochain à croiser ma route !

Abonne-toi à mon blog !

Reçois directement le nouveau contenu dans ta boîte de réception.



Derniers articles

Le jour où j’ai écouté du Didjeridoo à l’Hélice Terrestre

Il existe de ces lieux qui vous transportent au point de se croire dans un film de science fiction, sur une planète lointaine. Celui-ci se trouve taillé dans la roche. Un labyrinthe sculpté à coup de burins et d’imagination. Le créateur Jacques Warminski a commencé à réhabiliter l’Orbière, un dédale d’habitations troglodytes laissé à l’abandon dans les années 1950, puis transformé en décharge. Il a peu à peu racheté tous les terrains, puis commencé les travaux en 1990. Il acheva son œuvre en 1994, soit deux ans avant son décès.

Le jour où j’ai rencontré un photographe ambulant

Le doyen du village troglodyte TrogloBal s’appelle Gajac. Ma première rencontre avec lui se fait dans la cour commune. Il sort de sa grotte, pipe au bec, et s’assoit discrètement. Il observe sans dire mot. Son regard malin, et son sourire bienveillant m’intriguent. Sans savoir pourquoi, j’éprouve directement une grande sympathie à son égard. J’entame la conversation maladroitement « Bonjour, c’est toi qui a pris les photos suspendues dans la cuisine ? » Il me répond par un hochement de tête puis « Tu as lu ma gazette ? » Je comprends qu’il me jauge. Il ne sait pas ce que je fais là, et veut en savoir davantage avant de se dévoiler.

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.